Quel parcours choisir après le lycée ?

Choisir une filière à suivre après le bac n’est pas chose facile, surtout que ce choix déterminera en grande partie l’avenir professionnel d’une personne.

C’est donc un choix qui demande beaucoup de réflexion avant la prise de décision, surtout qu’en ce moment, les offres de formation sont assez multiples. Dans cet article, retrouvez des conseils pratiques pour faire un choix de parcours après le lycée, que vous ne risquez pas de regretter.

Suivre un parcours généraliste ou spécialisé

Bien qu’on encourage toujours les jeunes à déterminer à l’avance la carrière qu’ils souhaiteront suivre plus tard, il faut dire que la situation actuelle ne permet pas de garantir qu’on pourra forcément trouver un poste convenant à ce que l’on souhaite. C’est d’ailleurs là que se pose le problème après le bac.

Ceux qui ont opté pour des programmes d’enseignement technique seront bien sûrs sensés poursuivre des études approfondies par rapport  à la formation qu’ils ont déjà suivi au lycée. En revanche, ceux qui  ont suivi un enseignement général, peuvent choisir entre suivre une formation généraliste ou opter pour une formation bts tourisme en alternance.

Généralement, tout dépend de ce que vous avez déjà en tête, c’est-à-dire que si vous avez déjà une idée précise du métier que vous souhaiteriez entreprendre plus tard, vous pouvez immédiatement vous orienter dans des études qui vous permettront d’exercer le métier souhaité, à l’avenir.  

Dans ce cas-là, il est évident de poursuivre des études spécialisées et orientées vers un domaine précis  comme le programme franzosischkurs, le french course ou une formation agricole végétal.  Certaines personnes qui ont suivi l’enseignement général au lycée, avec un bac L sont souvent intéressées par les métiers comme devenir avocat, professeur de lettres ou encore psychologue du travail…

En tout cas, il faut reconnaître qu’il est assez rare, en ce moment de trouver un métier correspondant tout de suite à ce que l’on projette.

Ou dans la plupart des cas, durant les premières années d’étude, l’étudiant n’a simplement pas encore en tête, le métier qu’il souhaite exactement exercer plus tard. Peut-être qu’il lui faudra quelques années pour déterminer exactement le domaine d’activité qui lui tient à cœur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est préférable de choisir une filière qui permet de s’ouvrir à de nouvelles opportunités plus tard.

D’ailleurs, ceux qui souhaitent trouver facilement du travail en ce moment s’orientent vers les filières plutôt généralistes comme la formation master à metz ou la formation commerciale. Ces domaines touchent presque tous les secteurs d’activité et permettent aux étudiants de trouver plus facilement un emploi.

La formation initiale et la formation continue

On entend souvent parler de formation initiale et de formation continue mais on a souvent du mal à distinguer les vrais sens de ces termes. Lorsqu’on parle de formation initiale, il faut surtout penser aux études qu’un jeune décide de poursuivre après ses études secondaires.

La formation initiale concerne donc surtout la formation de base, qui permet à un étudiant d’acquérir les connaissances de base concernant un domaine précis, comme ce que propose l’ecole supérieure à toulouse, qui forme les étudiants aux métiers de la banque, du commerce ou encore de l’assurance.

Aujourd’hui, il est aussi possible pour les étudiants qui souhaitent à la fois travailler de poursuivre leurs études en optant pour les programmes de formation en alternance, comme le contrat en alternance informatique à toulouse.

En revanche, la formation continue concerne surtout ceux qui sont déjà opérationnels en entreprise ou ceux qui ont déjà suivi une formation initiale mais qui souhaitent reprendre leurs études ou approfondir leurs connaissances. Généralement, la formation continue permet d’améliorer la formation originale, en apportant de nouvelles méthodes de travail aux personnes déjà opérationnelles.

Pour les tâches qui ne relèvent pas du domaine de compétence de l’entreprise, par contre, il est possible pour celle-ci de faire appel à un cabinet d’expertise qui pourra former les membres du comité d’entreprise.

Les formations dispensées par les cabinets d’expertise concernent généralement l’épargne salariale ou les meilleures techniques de négociation de la rémunération.

Exercer une profession libérale

Après les études secondaires, chaque élève est tout à fait libre de choisir ce qu’il souhaite exercer plus tard et à part ceux qui choisissent de poursuivre leurs études à l’université, d’autres préfèrent tout de suite s’orienter vers une formation qui leur permettra immédiatement d’exercer la profession qu’ils souhaitent.

D’ailleurs, aujourd’hui, le choix reste assez vaste et il faut dire qu’il n’y a pas de sot métier : l’essentiel c’est de se perfectionner dans le domaine qu’on souhaite exercer et de faire tout jusqu’au bout. De nombreuses formations sont possibles, surtout pour les filles, comme la formation en coiffure, en esthétique ou encore la formation en médecine chinoise pour celles qui souhaitent plus tard ouvrir leur propre institut de beauté et de bien-être.

Sinon, pour ceux qui ne peuvent vraiment pas se permettre de poursuivre encore longtemps leurs études, la formation aux services à la personne est une bonne solution.

D’ailleurs le secteur des services à la personne constitue aujourd’hui, une grande source d’emplois pour de nombreuses personnes qui souhaitent compléter leurs revenus ou trouver tout simplement un emploi stable. De nombreuses prestations sont possibles : le nettoyage, la garde d’enfant ou encore l’assistance aux personnes dépendantes comme les personnes âgées et les personnes handicapées.

Il est aussi possible d’entreprendre une double activité, pour optimiser davantage ses revenus.  En tout cas, pour avoir plus de chance de trouver facilement un métier, se former est indispensable. En général, les personnes qui suivent de nombreuses formations ont la chance de trouver facilement une activité à entreprendre même si l’activité ne convient pas tout à fait à ce qu’elles auront souhaité.

L’avantage de multiplier ses connaissances et qu’à chaque opportunité, la chance de se voir recruter est plus élevée.

Après avoir suivi une formation initiale, suivre des petites formations complémentaires peut être avantageux, comme s’inscrire à un stage de rattrapage de points permis paris, prendre des cours de langue ou suivre une formation en technique de vente.

Les formations

Laisser un commentaire